Recherche et surveillance

Parc national Wapusk

Recherche et surveillance Recherche et surveillance

Les programmes de recherche et de surveillance constituent d’importants outils nous permettant de comprendre nos ressources écologiques. Ces programmes permettent aux scientifiques d’étudier les diverses espèces du parc. Leurs études nous aident à déterminer si les espèces sont uniques à ce paysage, ou encore, si elles agissent différemment d’ailleurs.

Voici les travaux de recherche en cours à Wapusk :

  • Écologie et dynamique de la population de l’eider à duvet à la baie de La Pérouse, Robert Rockwell (American Museum of Natural History)
  • Écologie et incidences sur l’habitat de l’oie blanche à la baie de La Pérouse et dans la péninsule du cap Churchill, Robert Rockwell (American Museum of Natural History)
  • Évaluation de l’habitat dans la région de la pointe Thompson du parc national Wapusk, Robert Rockwell (American Museum of Natural History)
  • Accroissement de la petite oie des neiges nichant dans le parc national Wapusk, Robert Rockwell (American Museum of Natural History)
  • Gestion de la population de la bernache de l’intérieur du Canada dans le sud de la baie d’Hudson, Brian Kiss (Province du Manitoba)
  • Mécanismes sous-jacents au comportement migratoire post-reproducteur des oiseaux de rivage près de Churchill, au Manitoba, Erica Nol (Université Trent)
  • Examen des interactions et des mouvements des renards au bord de l’Arctique, James Roth (Université du Manitoba)
  • Influence de l’ajout de nutriments et de l’amélioration de la neige par le renard arctique sur les plantes de la toundra au bord de l’Arctique, James Roth (Université du Manitoba)
  • Examen des interactions du renard arctique avec le réseau alimentaire, James Roth (Université du Manitoba)
  • Hydroécologie des lacs du parc national Wapusk – Surveillance et recherche de l’intégrité écologique durable, Matt Webb (Parcs Canada)
  • Dynamique du microclimat, du manteau neigeux et de la limite forestière, et dégradation du pergélisol du parc national Wapusk, Manitoba, Steve Mamet (Université de la Saskatchewan)
  • Écologie, dynamique de la population et état des ours polaires (Ursus maritimus) en rapport avec le changement de l’environnement, Nick Lunn (Environnement et Changement climatique Canada)
  • Détermination de l’avenir des ours polaires dans le contexte du réchauffement planétaire – Compréhension du comportement et de l’énergétique liés à l’utilisation accrue des terres, Karyn Rode (United States Geological Service)
  • Détermination des facteurs à la base des interactions entre les ours polaires et les humains, Doug Clark (Université de la Saskatchewan)
  • Évaluation de l’abondance, de la répartition spatiale, de l’alimentation et de la structure génétique des ours polaires du parc national Wapusk à l’aide d’échantillons de poils et d’excréments prélevés passivement, Robert Rockwell (American Museum of Natural History)
  • Mesures sur le terrain de l’habitat des populations de caribous du cap Churchill, Ryan Brook (Université de la Saskatchewan)
  • Surveillance de l’aire d’hivernage du caribou dans les basses terres de la baie d’Hudson au Manitoba, Ryan Brook (Université de la Saskatchewan)
  • Dénombrement des caribous du cap Churchill après la mise bas, Russell Turner (Parcs Canada)

Les programmes de surveillance permettent aux scientifiques d’évaluer comment les systèmes changent au fil du temps. Ils permettent également de déterminer si les changements sont naturels ou sont attribuables à l’intervention humaine. Et grâce aux travaux de surveillance, nous pouvons comprendre si nos mesures de gestion sont efficaces.

Le parc national Wapusk a élaboré un programme de surveillance de l’intégrité écologique (EIMP) qui :

  • surveille les incidences du changement et d’autres agents stressants sur les écosystèmes locaux du parc et de la région environnante;
  • vise à maintenir ou à rétablir l’intégrité écologique des écosystèmes;
  • surveille divers aspects écologiques comme les conditions du pergélisol, de l’hydrologie et du manteau neigeux;
  • surveille la dynamique des populations d’oies des neiges et d’ours polaires de même que le changement de la végétation;
  • vise à recueillir des données de référence afin de détecter les changements, l’orientation et l’ampleur des changements;
  • tente de déterminer la marche à suivre en matière de conservation et de rétablissement à l’intérieur du parc;
  • est effectué en partenariat avec des organismes externes, comme des organismes de recherche, le gouvernement provincial et des parties prenantes autochtones.

La communication est un aspect important des travaux de recherche et de surveillance. L’information obtenue est partagée afin que les autres chercheurs soient au courant des projets qui se déroulent dans le parc.


Rapport annuel sur la recherche et la surveillance 2015-2016 (Version PDF, 4,2 Mo)

Rapport annuel sur la recherche et la surveillance 2011-2012 (Version PDF, 4 Mo)

 

Rapport annuel sur la recherche et la surveillance 2010-2011

Le plan directeur du parc national Wapusk souligne la responsabilité de Parcs Canada de maintenir et de surveiller l’intégrité écologique du parc. Des collaborations avec des universités, des organismes gouvernementaux et des organisations à but non lucratif améliorent notre capacité collective de mesurer les questions essentielles qui pourraient avoir des répercussions sur l’intégrité écologique du parc et de la région avoisinante, ainsi que de mieux comprendre ces questions.

Les responsables du Centre d’études nordiques de Churchill (CENC), le personnel de Parcs Canada et des chercheurs se sont rencontrés en janvier 2011, à Winnipeg, afin d’échanger des résultats de recherches scientifiques et d’élaborer des idées concernant les priorités en matière de recherche future dans la région de Churchill. À la suite de ce symposium couronné de succès, le CENC a travaillé en collaboration avec Parcs Canada afin de produire le Rapport annuel de 2011 sur la recherche et la surveillance du parc national Wapusk. Le rapport, qui donne des résumés de la recherche menée à l’intérieur ou aux environs du parc, peut être consulté à l’adresse suivante : Rapport annuel sur la recherche et la surveillance 2010-2011 (anglais seulement)

Rapport annuel sur la recherche et la surveillance 2009-2010 (Version PDF, 3,1 Mo)

Rapport annuel sur la recherche et la surveillance 2007-2008 (Version PDF, 2,45 Mo)

Les oiseaux du parc national Wapusk. 2009. Document hors-série no 1. (Version PDF, 3,3 Mo)

Date de modification :