Façonner mon avenir

Aire marine nationale de conservation du Lac-Supérieur

Par Violet Davies

Enfant, je jouais toujours dehors, je grimpais aux arbres et j’explorais les forêts de ma ville natale. J’aimais être à l’extérieur et découvrir le milieu sauvage. En vieillissant, j’ai constaté que les forêts disparaissaient, que les déchets s’accumulaient et que la terre était généralement maltraitée. J’ai donc décidé de faire ma part pour préserver la beauté naturelle du Canada.

 

J’ai commencé à nettoyer les rues de ma ville natale. J’ai rempli sac à ordures après sac à ordures de toutes sortes de déchets que je voyais s’accumuler dans les fossés. Avec l’aide de ma mère, j’ai écrit une lettre au maire pour plaider en faveur d’un programme de recyclage. Mes préoccupations ont été entendues, et un programme de recyclage a été mis en place et fonctionne encore aujourd’hui. Ces petites actions m’ont permis de réaliser que je POUVAIS faire la différence en matière de conservation de la planète. Cet amour pour les activités de plein air s’est transformé en quelque chose de plus grand, qui m’a poussé à présenter ma candidature à Parcs Canada alors que j’étais encore au lycée et qui continue d’alimenter cette passion qui est la mienne.

 

J’ai présenté ma candidature à un poste d’étudiant au sein de l’équipe de conservation des ressources de l’aire marine nationale de conservation du lac Supérieur en 2022. Cet été-là, j’ai voyagé entre Red Rock, Nipigon, Rossport et Terrace Bay pour effectuer des enquêtes par interrogation des pêcheurs. Je parlais aux pêcheurs à la ligne afin de savoir où ils pêchaient, ce qu’ils attrapaient, combien de temps ils sortaient, etc. J’ai même participé à un nettoyage du littoral après la fin de semaine de la fête du Canada, alors que je travaillais à Terrace Bay. J’ai passé ma première saison à travailler avec Parcs Canada à l’extérieur, à explorer de nouveaux endroits, à rencontrer de nouvelles personnes et à contribuer à la conservation de la faune et de la flore canadiennes.

 

En 2023, j’ai été réembauchée au même poste étudiant au sein de l’équipe de conservation des ressources, mais avec de nouvelles responsabilités. J’ai pu découvrir de nombreux nouveaux aspects des écosystèmes qui m’entourent, comme l’identification des espèces de poissons et d’écrevisses, ainsi que de diverses espèces de plantes. J’ai participé à la capture d’espèces aquatiques envahissantes à l’aide de verveux, j’ai déployé des échantillonneurs de moules zébrées en canoë et j’ai aidé à éliminer les phragmites envahissants, une herbe des zones humides qui se propage rapidement et qui peut considérablement entraver la croissance des plantes indigènes. J’ai pu revivre des expériences que j’avais vécues quand j’étais jeune, comme explorer des forêts inexploitées, grimper sur des roches couvertes de mousse et ressentir les frissons et les éclaboussures des vagues du lac Supérieur en voyageant sur le bateau Coaster de Parcs Canada jusqu’à mes lieux de travail sur le terrain.

 

Mon expérience à Parcs Canada a ravivé ma passion pour la conservation des magnifiques régions sauvages du Canada. Ce travail m’a permis d’apprendre d’une manière qui m’a toujours intéressé. Grâce à des expériences directes, cette expérience m’a préparée à mes futures études en sciences de l’environnement. Grâce à Parcs Canada, je suis prête à en apprendre davantage sur la façon de conserver et de protéger la beauté naturelle de notre planète pour les générations futures.

 

Carrières à Parcs Canada : où la passion rencontre la raison d’être

Joignez-vous à notre équipe afin de mener une carrière enrichissante au sein d’un milieu de travail flexible, et découvrez le Canada comme jamais auparavant.

  • Protéger notre héritage naturel et culturel
  • Célébrer la force de notre diversité culturelle
  • Bénéficier d’un équilibre travail-vie personnelle, d’un régime de pension et d’avantages sociaux
  • Servir les Canadiennes et Canadiens ainsi que les visiteuses et visiteurs du monde entier
  • Découvrir les multiples possibilités de carrière et de développement professionnels
<< Au fil de l’EAU

 

Date de modification :