Cinq faits amusants sur les canons

Lieu historique national Fort Prince-de-Galles

La couronne du monogramme de la reine Anne est surmontée d’une rose.
  1. Sur le dessus de chacun des canons militaires royaux se trouve un monogramme à l’image du monarque qui régnait au moment de la fabrication du canon. Les canons les plus vieux remontent au règne de la reine Anne, soit de 1702 à 1714.

  2. Sur le canon, trois chiffres indiquent son poids :
    1. Le premier chiffre est un quintal. Un quintal correspond à 112 livres.
    2. Le deuxième chiffre est le quart du quintal, soit l’équivalent de 28 livres.
    3. Le dernier chiffre correspond aux livres.
      • Exemple : Un poinçon de 32-3-3 équivaudrait à 3671 livres, pour un canon de six livres.

  3. Grand nombre d’hommes qui vivaient et travaillaient au fort ne savaient pas comment faire fonctionner un canon. Aucun des 42 canons n’a été allumé, pas même quand le fort a été saisi par les troupes françaises en 1782!

  4. Après la capture du fort par l’officier de marine français Jean-François de La Pérouse, tous les canons ont été saccagés. Voici des exemples de dommages :
    1. trous d’évent des canons martelés et transpercés au fer rouge chaud;
    2. affûts brûlés (le support qui soutient le canon);
    3. tourillons abattus (la pièce qui relie le canon à son affût); ou
    4. bouches de canons cassées.
      • En raison de ces dommages, les canons ne resserviront jamais.

  5. Quand le premier essai de canon a été effectué sur place, le recul était plus grand que la largeur du mur où il se trouvait. Par conséquent, les murs du fort ont dû être élargis pour que les canons ne tombent pas du côté intérieur du mur.

Fait boni (et un bon mot de Scrabble)

Une cale, c’est le nom qu’on donne au morceau qui régule la trajectoire du projectile.

Les canons en chiffres :

  • 42 : le nombre de canons militaires royaux montés sur les murs du fort.
  • 8, 10, 24 : le nombre de canons de six livres, de 24 livres et de 12 livres au fort, respectivement. Le calibre du canon correspond au poids du boulet qu’il projette : un canon de six livres lance un boulet de six livres.
  • De 8,5 à 9,5 pieds : la portée de la longueur du canon.
  • De 6 à 12 : le nombre de personnes formées et requises pour allumer un canon.
  • Le tiers du poids d’un boulet de canon : la quantité de poudre noire nécessaire pour allumer le boulet de canon.

Date de modification :