Randonnées d’une journée

Parc national des Glaciers

Suivez des sentiers escarpés à travers des forêts denses de pruches et d’épinettes jusqu’à des vues alpines qui en valent la peine. La saison des randonnées est très courte à haute altitude en raison de l’épais manteau neigeux qui s’y forme. Les sources d’eau peuvent être limitées, surtout à haute altitude.

De nombreux sentiers du parc sont accessibles à partir du stationnement de la vallée de l’Illecillewaet ou du camping Illecillewaet. Si votre point de départ est le camping Illecillewaet, soustrayez 2 km de la longueur du sentier.

  Sentier du Grand-Glacier

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

Le "Grand Glacier", maintenant appelé glacier Illecillewaet, est un point de repère très connu des visiteurs depuis les années 1880. À cette époque une langue de glace géante pénétrait profondément dans la vallée et le pied du glacier était tout proche du chemin de fer. La situation est différente aujourd'hui. Depuis un siècle, la glace s'est retirée d'environ 1,5 km.

Ce sentier est l'un des plus court de la région d'Illecillewaet. Il se termine bien avant le glacier Illecillewaet, et de cet endroit, la pente que forme la roche-mère sous le glacier en cache la vue. Les visiteurs peuvent toutefois y admirer un superbe panorama, soit le mont Sir Donald et le glacier Vaux, à l'est.


  Tronçon inférieur du sentier de la Vallée-de-la-Beaver Vélos autorisés 

  • 10,2 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 320 m
  • 3.5 h
  • Sentier naturel
  • Terrain légèrement ondulé et quelques tronçons escarpés

Point de départ : 10 km à l’est du Centre de la découverte du Col-Rogers

Ce sentier au fond de la vallée serpente dans de vastes étendues de forêt ancienne. Portez attention au son des ventilateurs du tunnel ferroviaire du Mont Macdonald au loin.

Tournez à droite au sentier de raccordement (5,1 km) : le sentier entretenu se termine peu après, au pont du ruisseau Grizzly. Le tronçon supérieur du sentier de la Vallée-de-la-Beaver, situé après le ruisseau Grizzly, n’est plus entretenu et n’est pas recommandé. Les visiteurs s’y aventurent à leurs propres risques.

Tournez à gauche au sentier de raccordement : le tronçon non-entretenu de 2,4 km mène jusqu’au pont Copperstain. À partir de là, l’accès au reste du sentier est interdit.


  Balu Pass Chiens interdits 

  • 12,8 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 780 m
  • 4 h
  • Sentier naturel avec escaliers de roche
  • Tronçons escarpés

Point de départ : Centre de la découverte du Col-Rogers

À noter : Les ponts saisonniers sont supprimés pour l'hiver d'ici à la fin septembre. Traversée du ruisseau peut être nécéssaire après cette date.

Sentier traversant des couloirs d’avalanche jusqu’à des prés alpins. Vues splendides. "Vous êtes au pays des ours", c'est vrai ici plus qu'ailleurs car le nom dérive du mot indien "Baloo" qui veut dire "ours". Les rencontres avec les ours grizzlis sont fréquentes ici, et vous devez être en groupe de quatre adultes ou plus pour faire une randonnée entre le 15 juillet et le 30 septembre. Faites attention! Les chiens ne sont pas autorisés sur ce sentier.

Le sentier devient escarpé à la fin, lorsqu'il atteint le sommet du col Balu. Vos efforts seront récompensés par le panorama de prés alpins, glaciers, pics et fleurs sauvages (Plus tard, en août). Le sentier se termine au sommet du col. Passé ce point, l’accès est strictement réglementé afin d’améliorer la sécurité du public et d’éviter autant que possible d’éloigner les grizzlis de leurs principales sources de nourriture.


Man in front of lake surrounded by trees
Sentier du Lac-Marion
Parcs Canada / I. Houghton

  Sentier du Lac-Marion

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

Première partie du sentier de la Crête-Abbott. Ascension abrupte dans la forêt jusqu’à un petit lac subalpin.

Près du lac Marion, un court sentier, sur votre droite, conduit à un belvédère d'où l'on voit la vallée de l'Illecillewaet à l'ouest et le col Rogers au nord-est. De ce belvédère, on peut voir les trains issuant du tunnel Connaught, complété en 1916 pour éviter les dangers d'avalanche dans le col Rogers.


   Sentier du Ruisseau-Bostock

  • 15,6 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 740 m
  • 7 h
  • Sentier naturel
  • Moyennement escarpé

Point de départ : 4 km à l’est de la limite ouest du parc

Randonnée à partir de la forêt pluviale intérieure menant à la forêt subalpine.

Le sommet du col offre aux excursionnistes la chance de voir un endroit inusité au centre des chaînons Selkirk dans les monts Columbia. Il s'agit d'un des rares endroits du parc où la roche sédimentaire recouvre la métamorphique plus vieille et plus dure qui forme les assises rocheuses de ces montagnes. Le calcaire et le schiste donnent un caractère particulier et une texture différente.

Depuis le col, vous pouvez explorer des crêtes en pente douce où l'on trouve une toundra alpine.


  Sentier de la Crête-Avalanche

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

Un des sentiers les plus pittoresques du parc. Gravissez le sentier qui débouche sur une cuvette alpine dégagée, nichée entre la crête Avalanche et un éperon du pic Eagle. La crête donne un point de vue sur la route Transcanadienne et la voie ferrée.

De novembre à mai, cette crête fait naître de nombreuses avalanches qui menacent la Transcanadienne. Les pentes dépourvues d'arbres jusqu'au bas de la montagne donnent aux randonneurs, en été, une idée de ce phénomène d'hiver.

Surveillez la présence de marmottes des Rocheuses, de porcs-épics, des cassenoix d'Amérique ou des pikas, ou remarquer des pic-bois dans les petits brûlis qui longent le sentier. Le sentier débouche sur une cuvette alpine dégagée, nichée entre la crête Avalanche et un éperon du pic Eagle.


Sunrise through mountains
Sentier de la Crête-Abbott
Parcs Canada / R. Buchanan

  Sentier de la Crête-Abbott

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

Le sentier de la Crête-Abbott vous conduit à une authentique toundra alpine, au-delà de la limite de croissance des arbres. Il se termine par une arête étroite. Pour l'excursionniste vigoureux, peu d'itinéraires combinent de manière aussi parfaite l'expérience de la haute montagne et la sécurité d'un sentier établi. En début de saison, prenez le raccourci balisé pour éviter une forte pente enneigée.


Person jumping in front of mountain sunset
Sentier de la vallée de l’Asulkan
Tourism Golden / A. Bernard

  Sentier de la vallée de l’Asulkan

  • 15,8 km* (aller-retour)
  • Dénivelé : 870 m
  • 6 h
  • Sentier naturel
  • Terrain légèrement ondulé jusqu’à une crête de moraine escarpée après 4 km

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

À noter : Les ponts saisonniers sont supprimés pour l'hiver d'ici à la fin septembre. Traversée du ruisseau peut être nécéssaire après cette date.

Un paysage de forêts luxuriantes, de vues sur les montagnes et de cascades, le tout sculpté par les glaciers. Cette randonnée commence par une marche dans la vallée et se transforme en ascension abrupte vers une moraine glaciaire.

Une fois arrivé au bout du sentier, vous serez juste au-dessus de la langue inférieure de du glacier Asulkan. Le refuge Asulkan est situé à cet endroit; vous pouvez y réserver une place en communiquant avec le Club Alpin du Canada. Les randonneurs souhaitant poursuivre leur route par le col Asulkan doivent disposer de matériel d'alpinisme et être rompus à son utilisation.

Le terme "Asulkan" a été utilisé pour la première fois par William Spotswood Green, l'un des premiers explorateurs de la région. Il signifie "chévre sauvage", dans l'un des dialectes autochthones des environs et témoigne des innombrables chèvres de montagne que Green aurait vues à l'extrémité de la vallée, sur le col Asulkan.


  Sentier de la Crête-des-Glaciers

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

Ce sentier suit une crête rocheuse entre deux vallées taillées par les glaciers Illecillewaet et Asulkan. La crête proprement dite est une arête ciselée par les glaciers qui descendaient autrefois dans les vallées des deux côtés. Sur cette crête alpine, on a une vue panoramique de la roche et de la glace de la chaîne Columbia.


Four people standing in front of a glacier
Sentier du Rocher-Perley
Tourism Golden / A. Chad

    Sentier du Rocher-Perley

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

Important: Les glaciers se déplacent et changent constamment. En raison de l’instabilité de la glace en retrait, les puits à glace et les surplombs de glace peuvent s’effondrer à tout moment. Pour votre sécurité, évitez de marcher sur les surplombs de glace ou de passer sous ceux-ci.

À noter : Les ponts saisonniers sont supprimés pour l'hiver d'ici à la fin septembre. Traversée du ruisseau peut être nécéssaire après cette date.

Une randonnée ambitieuse d’une journée aboutissant à un point de vue élevé sur le champ de glace Illecillewaet et la crête Abbott.

Le sentier monte en pente modérée jusqu’à ce qu’il traverse le ruisseau Vaux; il commence alors à grimper abruptement dans la montagne. Après avoir tracé d’innombrables lacets, le sentier aboutit à une pente enneigée très prononcée. Il peut être dangereux de traverser de telles pentes. Vous devriez envisager de mettre fin à votre ascension à cet endroit, surtout si le sentier est glacé. Si vous prévoyez de poursuivre votre route, soyez prudent et pensez à apporter des crampons. Une fois la pente enneigée derrière vous, la laborieuse montée se termine sur un point de vue en haute altitude donnant sur les étendues vastes, et hors du commun, du champ de glace Illecillewaet.


Small alpine lake with mountains behind
Sentier Hermit

    Sentier Hermit Terrain de camping désignés de l’arrière-pays 

  • 6,4 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 820 m
  • 4 h
  • Sentier naturel avec escaliers de roche
  • Terrain très escarpé

Point de départ : 1,5 km à l’est du Centre de la découverte du Col-Rogers

Connu pour son caractère très escarpé! Gravissez des sentiers en lacets et des escaliers de roche et grimpez à l’aide de cordes jusqu’à des prés alpins et un emplacement de camping dans l’arrière-pays (permis requis). Le sentier est la voie d'accès pour les alpinistes qui désirent atteindre la chaîne Hermit. De là, ils se lancent à l'assaut des monts Tupper, Hermit, Rogers et des pics Swiss.

Cette ascension débute près d'un couloir d'avalanche mais se poursuit tout de suite dans une forêt dense. La forêt est un bon endroit pour observer et entendre les oiseaux comme les piaillements des becs-croisés bifasciés et les grimpereaux bruns.

Le premier point de vue spectaculaire est à environ 1900 m où le sentier quitte la forêt.


    Sentier du Mont-Sir-Donald Terrain de camping désignés de l’arrière-pays 

Point de départ : vallée de l’Illecillewaet ou camping Illecillewaet*

À noter : Les ponts saisonniers sont supprimés pour l'hiver d'ici à la fin septembre. Traversée du ruisseau peut être nécéssaire après cette date.

Le mont Sir Donald a été ainsi nommé en l'honneur de Sir Donald A. Smith, le célèbre administrateur du Canadien Pacifique qui a inauguré le dernier tronçon du chemin de fer, à Craigellachie, en 1885.

Un sentier crée par les premiers alpinistes d’Amérique du Nord, ce sentier ardu passe du fond de la vallée à un milieu alpin. Voici l'occasion de mettre à l'épreuve votre condition physique et vos énergies!

Au-delà de la halte routière menant au Sentier Crête Abbott, les conditions varient. Les randonneurs pédestres devraient connaître les techniques d’orientation. Le sentier aboutit sur l’emplacement de camping de l’arrière-pays du Mont-Sir Donald (aussi appelé le site de bivouac inférieur du Mont-Sir Donald). Il s’agit d’un camp de base idéal pour les personnes qui pratiquent l’alpinisme (permis requis). De cet endroit, on peut apercevoir les pics vertigineux de la partie ouest du parc national des Glaciers au loin.

Il n’est pas recommandé de s’aventurer au-delà du terrain de camping, à l’exception des grimpeurs qui veulent se rendre au Mont-Sir Donald. Toutefois, ces derniers doivent choisir prudemment leur itinéraire, car ils s’exposent à des éboulements et courent le risque de faire une chute le long des corniches. Pour en savoir plus, consultez le « Guide de l’alpiniste – Descente du mont Sir Donald ».


    Parcours de randonnée du Mont-Bald

Degré de difficulté double noir : convient aux visiteurs bien préparés,habitués aux sentiers ardus et qui maîtrisent les techniques d’orientation.

  • 30 km (aller-retour)
  • Dénivelé : 1125 m
  • La distance et le dénivelé varient selon le chemin choisi

Point de départ : l’accès sécuritaire n’est possible qu’en passant par le chemin forestier provincial Spillimacheen, qui commence à Parson, en Colombie-Britannique.

Ce parcours traverse les prés subalpins ondulants qui caractérisent la limite est du parc. Le parcours n’est pas entretenu. Les randonneurs doivent avoir le savoir-faire, l’expérience et l’équipement requis pour s’orienter et s’aventurer en terrain montagneux éloigné.


Téléchargez une carte et des renseignements sur les sentiers
Date de modification :