Informations et mises à jour sur la moule zébrée

Parc national du Mont-Riding

Mise à jour Juin, 2024

Nouvelles de la surveillance et de la collecte d’échantillons

En date du 10 juin 2024, 26 échantillons d’eau prélevés dans des endroits prioritaires du lac Clear et testés pour déceler de l’ADN environnemental (ADNe) de moule zébrée se sont avérés négatifs. Actuellement, l’accent est mis sur les secteurs situés à proximité de l’anse Boat, de la jetée et de la marina du lac Clear. Les échantillons d’eau prélevés continuent d’être analysés en priorité à Winnipeg par Pêches et Océans Canada. La probabilité de détecter des moules zébrées augmente à mesure que la température de l’eau se réchauffe.

Le 3 juin, une équipe de plongeurs de Pêches et Océans Canada a effectué des relevés visuels de la jetée principale, de la marina du lac Clear et du littoral, de la jetée principale à l’anse Boat.
Jusqu’à présent, aucune moule zébrée n’a été détectée.

Installation de rideaux de confinement

Compte tenu de l’obtention de multiples résultats positifs révélant la présence d’ADN environnemental (ADNe) de moule zébrée à l’anse Boat pendant tout l’été 2023 et de la collecte de moules zébrées adultes vivantes dans le même secteur en novembre 2023, des mesures de précaution sont prises pour contenir cette espèce et en limiter la propagation éventuelle dans le lac Clear.

Dans les prochaines semaines, des rideaux de confinement seront installés à proximité de l’anse Boat et de la jetée principale. Ces rideaux sont fabriqués à l’aide du même matériel que les filtres à limon (c. à d. tissu qui retient les sédiments), lesquels sont utilisés dans de nombreux projets de construction. Les rideaux de confinement qui seront installés au lac Clear augmentent la probabilité de détection de moules zébrées en arrêtant les courants lacustres et les mouvements d’eau générés par le vent.

Si d’autres preuves de la présente de moules zébrées sont obtenues (larves véligères, échantillons contenant de l’ADNe et moules vivantes) à l’extérieur des zones initiales de confinement, les rideaux pourraient être déplacés en conséquence.

Les visiteurs pourront se baigner dans les zones de confinement délimitées par les rideaux. L’eau, à l’intérieur des zones de confinement, est la même que l’eau à l’extérieur de celles ci. Les rideaux seront probablement en place pour toute la saison des eaux libres de 2024.

Traitement de la moule zébrée

Le personnel de Parcs Canada et ses partenaires surveillent la présence d’une colonie établie de moules zébrées à l’aide de plusieurs méthodes de détection. Si l’on obtient d’autres preuves de la présente de cet animal dans les zones de confinement (larves véligères, échantillons contenant de l’ADNe et moules vivantes) et que la surveillance du reste du lac ne révèle pas la présence de moules, on pourrait envisager de recourir à un traitement à l’aide d’un molluscicide à base de potasse. Si aucune autre preuve de la présence de moules zébrées n’est obtenue, il est possible qu’un tel traitement ne soit pas nécessaire.

Si des moules zébrées sont détectées et qu’un traitement à l’aide d’un molluscicide à base de potasse est possible, cette information sera diffusée à grande échelle.

Si des moules zébrées sont détectées, les rideaux de confinement serviront à isoler la zone concernée. Puis, s’il est possible de le faire, ils serviront à traiter efficacement les moules zébrées à l’aide d’un molluscicide à base de potasse. Un confinement réussi est essentiel à l’exécution d’un traitement efficace qui préserve la qualité de l’eau et l’intégrité écologique globale du lac Clear.

Selon Santé Canada, l’application de potasse en eau libre (aux concentrations nécessaires pour tuer les moules zébrées) est sans danger pour la baignade.

 

Communiqué de presse

Bulletins importants

Programme de prévention des espèces aquatiques envahissantes - Calendrier des inspections

Aller aux questions et réponses

Chronologie
  • Été 2011 - Début de la surveillance des moules zébrées dans le lac Clear.
  • Été 2015 - Début des inspections et des décontaminations obligatoires de Parcs Canada relativement aux espèces aquatiques envahissantes (EAE) au parc national du Mont-Riding.
  • Été 2011 à 2023 - Des échantillons d’eau sont prélevés dans le lac Clear et les bassins environnants et testés pour déceler de l’ADNe de la moule zébrée.
  • Janvier 2023 - Parcs Canada est informé par Pêches et Océans Canada de l’obtention d’un résultat positif révélant la présence d’ADNe de moule zébrée dans un échantillon d’eau prélevé le 4 août 2022 à un endroit connu sous le nom d’anse Boat, au lac Clear.
  • Février 2023 - Parcs Canada lance un programme hivernal sans précédent de surveillance de l’ADNe de la moule zébrée dans la région afin de trouver d’autres preuves. Aucun autre échantillon ne s’est révélé positif.
  • 4 mai 2023 - Parcs Canada annonce que les embarcations remorquées destinées à être utilisées sur le lac Clear ne doivent pas avoir été dans un autre plan d’eau en 2023 et qu’elles doivent passer une inspection au plus tard. le 15 juin. Les embarcations qui répondent aux exigences étaient alors munies d’une étiquette les rattachant à leur remorque. Cette étiquette permettait de s’assurer que l’embarcation n’avait pas été utilisée dans un autre plan d’eau et ne risquait pas d’introduire des espèces aquatiques envahissantes. Si cette étiquette était retirée ou altérée, la mise à l’eau de l’embarcation au lac Clear ne serait pas autorisée pendant le reste de la saison 2023. Toutes les embarcations à propulsion humaine (canots, kayaks, planches à pagaie) devaient faire l’objet d’une inspection des EAE par Parcs Canada et, si nécessaire, d’une décontamination avant d’être mises à l’eau dans les plans d’eau du parc.
  • Novembre 2023 - Pêches et Océans Canada informe Parcs Canada que de multiples analyses d’échantillons d’eau ont donné des résultats positifs pour l’ADNe de la moule zébrée tout au long de l’été près de l’anse Boat, au lac Clear.
  • 10 novembre 2023 - Les agents de Parcs Canada procèdent à une recherche physique de l’anse Boat et un amas de 48 moules zébrées vivantes est trouvé et retiré de l’eau. Auparavant, aucune moule zébrée n’avait été trouvée dans le parc national du Mont-Riding. La découverte a ensuite été signalée au public.
  • Décembre 2023 - Parcs Canada organise des forums publics de type portes ouvertes à Onanole et à Brandon pour discuter de la situation, donner de l’information et recueillir des commentaires. Une séance en ligne a été organisée en janvier 2024.
  • Janvier 2024 - En collaboration avec des membres de la Première Nation des Ojibway de Keeseekoowenin, l’unité des espèces aquatiques envahissantes de la province du Manitoba ainsi que Pêches et Océans Canada, Parcs Canada commence à prélever des échantillons d’eau à divers endroits du lac Clear afin de repérer les moules zébrées à tous les stades de leur vie. L’échantillonnage de l’eau sur la glace a été effectué en priorité dans les zones où les moules sont les plus susceptibles de coloniser en premier, comme les points d’accès tels que les rampes de mise à l’eau et les plages récréatives.

    La carte ci-dessous montre le lac Clear divisé en 219 sections. On prélève des échantillons d’eau dans chaque section en fonction du degré de priorité.

     
     
  • Février 2024 - La première série d’échantillons d’eau prélevés et analysés dans le lac Clear entre le 8 janvier et le 2 février 2024 n’a révélé aucune présence de l’ADNe de la moule zébrée.
  • Mars 2024 - L’analyse des échantillons d’eau de la deuxième série de prélèvements faits dans le lac Clear du 2 au 20 février 2024 n’a pas révélé la présence de l’ADNe de la moule zébrée. Toutes les sections hautement prioritaires ont été analysées.
  • Avril 2024 - L’échantillonnage de l’eau sur la glace visant à détecter la présence de l’ADNe de la moule zébrée dans le lac Clear s’est terminé le 5 avril 2024, en raison de la fonte de la glace. Tous les résultats des analyses des échantillons d’eau prélevés au cours de l’hiver 2024 se sont révélés négatifs. Les moules zébrées peuvent être présentes malgré les résultats négatifs de l’analyse d’ADNe. En eau froide, les moules zébrées ont une moins grande activité métabolique et sont donc beaucoup moins susceptibles de répandre de l’ADNe.
  • Mai 2024 - Durant l’été 2024 seulement, aucune embarcation privée ne pourra être utilisée dans le lac Clear afin de permettre la réalisation d’analyses visant à confirmer la présence de moules zébrées. Cette interdiction touche toutes les embarcations remorquées et les embarcations à propulsion humaine. La baignade dans le lac Clear sera permise. La pêche à la ligne à partir des rives du lac sera également autorisée. Tous les autres plans d’eau du parc national du Mont-Riding, comme les lacs Audy, Moon et Katherine, demeureront ouverts aux embarcations, et des mesures renforcées de prévention des espèces aquatiques envahissantes (EAE) y seront mises en place.

    Ces mesures temporaires ont pour but de créer un environnement propice à la réalisation d’éventuelles activités d’éradication de la moule zébrée, une espèce envahissante, s’il est confirmé qu’une population est établie dans le lac et que son éradication est possible. La présence d’embarcations complique les activités continues de recherche et de détection, augmente le risque de propagation, gêne les activités continues d’échantillonnage de l’eau et prolonge les travaux de recherche.

    La découverte d’un amas de moules zébrées vivantes dans le lac Clear en novembre 2023 a obligé Parcs Canada à prendre des mesures de prévention supplémentaires pour la saison 2024. En plus des changements apportés dans le parc national du Mont-Riding, des mesures comparables de contrôle et de gestion des EAE sont mises en œuvre dans d’autres lieux administrés par Parcs Canada.
Moule zébrée

La moule zébrée (Dreissena polymorpha) est originaire d’Europe de l’Est. Elle a été détectée pour la première fois en Amérique du Nord dans les Grands Lacs au milieu des années 1980. Depuis, elle a infesté de nombreux plans d’eau dans l’est de l’Amérique du Nord. Détecté pour la première fois au Manitoba en 2013, ce mollusque a été découvert dans le bassin sud du lac Winnipeg. Plus tard, la moule zébrée a également colonisé la rivière Rouge, de la frontière américaine au lac Winnipeg. Depuis, elle a envahi le fleuve Nelson, du lac Winnipeg à la baie d’Hudson, ainsi que le lac Cedar et le lac Manitoba.

La moule zébrée est un mollusque d’eau douce pourvu d’une coquille à charnière. Elle est un organisme filtreur qui se fixe aux surfaces solides. Elle se reproduit très rapidement, car les femelles peuvent pondre jusqu’à un million d’œufs par saison de reproduction. Une fois les œufs fécondés, les larves, appelées véligères, émergent et flottent librement dans l’eau jusqu’à un mois. Les larves sont microscopiques et ne nagent pas. Les véligères suivent les courants des lacs et des rivières jusqu’à ce qu’elles s’établissent sur une surface solide. Cette méthode de dispersion naturelle signifie qu’elles peuvent facilement affecter les cours d’eau en aval d’une zone envahie. Les moules zébrées ont peu, voire pas du tout, de prédateurs naturels en Amérique du Nord. En conséquence, elles altèrent souvent de façon permanente le réseau alimentaire et les écosystèmes qu’elles envahissent.

Les moules zébrées peuvent avoir des effets négatifs importants sur les gens, notamment :

Photo : Le gouvernement du Manitoba
  • Augmentation des coûts d’entretien
  • Dommages aux équipements tels que les bateaux, les installations hydroélectriques, les prises d’eau et les autres infrastructures le long des plans d’eau infestés
  • Blessures causées par des coquilles tranchantes
  • Incidences négatives potentielles sur la santé en raison de la probabilité accrue de prolifération d’algues toxiques
  • Fermeture de plages
 

Elles ont également des effets négatifs sur les habitats d’eau douce, notamment :

Photo : Manitoba Hydro
  • Modification de la chaîne alimentaire en supplantant les espèces indigènes, comme les moules indigènes et d’autres petits invertébrés, pour la nourriture (plancton)
  • Élimination de grandes quantités d’algues non toxiques (plancton) de l’eau et présence d’algues toxiques (cyanobactéries) qui se développent, provoquant des proliférations d’algues toxiques.
  • Incidence sur les aires de frai des poissons par la modification de la surface des rochers et de la végétation, ce qui a un effet sur la survie des œufs de poisson
  • Création d’une eau plus claire, permettant à la lumière du soleil de pénétrer plus profondément et modifiant l’habitat en augmentant la croissance de la végétation aquatique submergée
 

Les moules zébrées sont particulièrement nuisibles aux moules indigènes, dont beaucoup sont des espèces en péril. Elles supplantent ces espèces pour la nourriture et se fixent sur les moules indigènes, les étouffant.

Une infestation de moules zébrées dans le lac Clear représente une menace réelle de dommages importants et irréversibles pour le lac et les plans d’eau en aval.

Découverte de moules zébrées dans le lac Clear

Le lac Clear est un lac unique pour la région de la prairie-parc. Il est oligotrophe, c’est-à-dire qu’il contient peu d’éléments nutritifs dans ses eaux, ce qui lui donne un aspect clair et en fait une source d’eau potable propre et fraîche. Le lac Clear est un habitat clé pour 14 espèces de poissons, dont le grand corégone, le grand brochet, le meunier noir, le doré jaune et le chabot visqueux. Le grand corégone est le poisson le plus abondant dans le lac Clear et on le trouve habituellement, en plus du chabot visqueux, dans les parties plus profondes du lac. Ces deux espèces sont considérées comme des indicateurs écologiques de la santé du lac, car elles ont besoin d’un fond de lac bien oxygéné pour survivre.

La Présence D’ADNe de Moule Zébrée

Un amas de moules vivantes

Les résultats de tests effectués à l’été 2023 ont indiqué la présence d’ADNe de moule zébrée tout au long de la saison, ce qui a incité le lancement de recherches sur place à l’anse Boat. En novembre 2023, un amas de moules vivantes a été retiré du lac Clear, dans le parc national du Mont-Riding.

 

Moules Zébrées Vivantes

En novembre 2023, des agents de Parcs Canada ont retiré un amas de moules zébrées vivantes du lac Clear, lequel est situé dans le parc national du Mont-Riding. Cette découverte a incité à rechercher d’autres preuves de leur présence dans le lac Clear. Pendant l’hiver, des échantillons d’eau ont été prélevés du lac Clear, puis analysés pour relever la présence de l’ADN environnemental (ADNe) de la moule zébrée à l’Institut des eaux douces géré par Pêches et Océans Canada à Winnipeg. En eau froide, les moules zébrées ont une moins grande activité métabolique et sont donc beaucoup moins susceptibles de répandre de l’ADNe. Par conséquent, les moules zébrées peuvent être présentes malgré les résultats négatifs de l’ADNe obtenus cet hiver. Les échantillons d’ADNe positifs peuvent nous donner une meilleure idée de l’emplacement d’une population. L’échantillonnage s’est poursuivi jusqu’à ce qu’il ne soit plus sûr de mener cette activité sur la glace, et reprendra en eau libre dès que possible.

Collaborer

Le personnel de Parcs Canada travaillant au parc national du Mont-Riding collabore avec des spécialistes des EAE d’autres lieux administrés par Parcs Canada, des membres de la Première Nation des Ojibway de Keeseekoowenin, l’unité responsable des EAE de la province du Manitoba et Pêches et Océans Canada. La Première Nation des Ojibway de Keeseekoowenin conserve l’autorité et le contrôle du poste de pêche IR 61A sur la rive nord-ouest du lac Clear.

La réussite de toute mesure d’éradication potentielle dépendra de la possibilité d’intervenir avant qu’une reproduction et une propagation importantes ne se produisent dans le lac. Pour établir quelles mesures d’éradication potentielle conviennent le mieux, il est important de déterminer avec un degré de confiance relativement élevé où l’on trouve des moules zébrées dans le lac.

Définitions

Intégrité Écologique : Un écosystème possède une intégrité écologique :

  • Lorsqu’il contient uniquement les composants biotiques et abiotiques attendus dans la région naturelle;
  • Lorsque les processus qui contribuent au bon fonctionnement de l’écosystème (p. ex. feu, inondations et prédation) s’opèrent à la fréquence et à l’intensité attendues dans la région naturelle.

L’intégrité écologique est la priorité absolue dans tous les aspects de la gestion d’un parc national.

La surveillance et la production de rapports sur l’intégrité écologique des parcs permettent à Parcs Canada, en collaboration avec ses partenaires, de prendre des décisions éclairées au sujet des aires protégées et d’informer les Canadiens et d’autres publics.

ADNe : L’abréviation ADN désigne l’acide désoxyribonucléique. Il s’agit de la matière qui contient l’information génétique des humains et de la plupart des autres êtres vivants et qui se trouve dans leur organisme. Leur organisme peut laisser leur ADN dans l’environnement par le biais de matières fécales, de mucus, de cellules cutanées, de cheveux et de poils, etc., et cet ADN est appelé ADN environnemental. Les chercheurs peuvent donc prélever des échantillons dans l’environnement pour vérifier s’il s’y trouve de l’ADN. Les responsables du parc national du Mont-Riding prélèvent des échantillons d’eau dans les lacs et les font analyser pour savoir s’ils contiennent de l’ADN de moule zébrée.

Aller aux questions et réponses

Lac Clear

Y a-t-il des exceptions à cette interdiction?
  • Le bateau d’excursion commercial (le Martese) exploité par la Clear Lake Marina. Ce bateau permettra aux visiteurs de vivre malgré tout une expérience intéressante sur le lac Clear d’une en causant un risque minimal. Cette embarcation sera utilisée pour mener des activités de surveillance et d’éducation liées aux larves véligères;
  • Le bateau appartenant à la Première Nation ojibway de Keeseekoowenin, pour un usage culturel et la participation au programme de surveillance de la moule zébrée;
  • Les bateaux utilisés par Parcs Canada pour la surveillance de la moule zébrée et les urgences.

Ces embarcations seront régulièrement inspectées.

Ce changement est-il mis en œuvre de manière permanente?

Les mesures de gestion des embarcations sont temporairement en vigueur pour la saison 2024 afin de garantir la réalisation d’un échantillonnage précis et d’une surveillance rigoureuse.

Parcs Canada donnera au public l’occasion de faire part de ses commentaires sur les mesures de prévention des EAE en prévision de 2025, en fonction des résultats des efforts d’échantillonnage et de surveillance entrepris cette saison.

Les visiteurs peuvent-ils se baigner et pêcher dans le lac Clear ?

La baignade sera autorisée dans le lac Clear. L’utilisation de vêtements de flottaison individuels et de jouets de plage (y compris des jouets gonflables) sera autorisée, mais fera l’objet d’une campagne de sensibilisation musclée sur la réduction du risque de propagation de la moule zébrée. Il sera permis de pêcher à la ligne à partir des rives du lac Clear conformément à la règlementation en vigueur. Pêcher

Prévention des EAE dans d’autres plans d’eau en 2024

Puis-je utiliser mon embarcation dans d’autres lacs du parc?

Les embarcations non motorisées ou autopropulsées sont autorisées dans les eaux du parc (à l’exception du lac Clear). Les plaisanciers doivent d’abord obtenir un permis après avoir fait inspecter leur embarcation par Parcs Canada à l’anse Boat, à Wasagaming, et avoir fait décontaminer celle-ci, le cas échéant. Nous délivrons toujours des permis temporaires pour la saison 2024, pour une période maximale de sept jours.

Il est possible de se procurer un permis saisonnier pour l’utilisation d’une embarcation dans les lacs périphériques, tels que les lacs Moon, Audy et Katherine. Visitez régulièrement la page Facebook du parc national du Mont-Riding pour obtenir les dernières nouvelles sur le programme. Programme de Prévention des EAE

Si vous utilisez votre embarcation ou votre équipement nautique à l’extérieur du parc national, votre permis devient invalide. Pour naviguer de nouveau dans les eaux du parc, vous devrez obligatoirement refaire inspecter votre embarcation. Les gardes de parc surveilleront les eaux et feront des vérifications pour s’assurer que tous les conducteurs et pagayeurs ont fait faire l’inspection et possèdent un permis valide. Les contrevenants s’exposent à une amende maximale de 25 000 $.

Où les visiteurs pourront-ils faire inspecter leurs embarcations autopropulsées?

Des employés de Parcs Canada seront présents à heures régulières au poste d’inspection des EAE à l’anse Boat, à Wasagaming, en 2024. D’autres pourraient être posés à divers endroits achalandés du parc au cours de la saison. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le programme de prévention des EAE de 2024, consultez le site Web Programme de Prévention des EAE

 
Y a-t-il une sanction pour l’utilisation d’embarcations interdites dans le parc national du Mont-Riding?

En vertu de la Loi sur les parcs nationaux du Canada, la pénalité maximale pour l’utilisation d’une embarcation interdite dans le parc est de 25 000 $. Le contrevenant peut être arrêté, son embarcation peut être saisie, et il devra se présenter devant le tribunal. S’il est reconnu coupable, en plus de l’amende imposée par le tribunal, la Couronne peut demander la confiscation de l’embarcation saisie.

Surveillance et essais

Quelles seront les activités d’échantillonnage et de surveillance entreprises cet été?

Le plan d’échantillonnage pour la surveillance de la moule zébrée dans le lac Clear est en cours d’élaboration avec l’aide de scientifiques spécialisés dans la conception d’études sur les EAE et l’ADNe. La surveillance comprendra des relevés visuels réalisés par des équipes de plongée et à l’aide d’un véhicule télécommandé (ROV), des échantillonnages pour la détection d’ADNe, la prise de plancton pour la détection des véligères et l’observation du substrat pour trouver des moules en croissance, afin de maximiser les occasions de repérer les moules pendant la saison sans glace de 2024.

Les activités seront concentrées dans les secteurs hautement prioritaires du lac et commenceront dès qu’il sera sécuritaire de le faire, une fois le lac Clear libre de glace (généralement au cours des dernières semaines de mai).

Parcs Canada travaillera en étroite collaboration avec Pêches et Océans Canada, l’Unité des espèces aquatiques envahissantes du Manitoba et la Première Nation ojibway de Keeseekoowenin pour mener des activités de surveillance de la moule zébrée dans le lac Clear en 2024.

Moule zébrée

La moule zébrée contribue-t-elle à nettoyer les eaux sales?

La moule zébrée peut filtrer jusqu’à un litre d’eau par jour, tout en consommant du plancton et de petits organismes dont dépendent les espèces indigènes. Elle peut avoir des répercussions importantes sur les habitats d’eau douce en faisant concurrence aux espèces indigènes pour la nourriture. En grande densité, elle peut avoir de graves conséquences sur les algues, qui constituent la base de la chaîne alimentaire. Le plancton est filtré et ingéré, mais les algues toxiques sont laissées de côté, ce qui leur permet de prendre des proportions dangereuses.

Comment la moule zébrée endommage-t-elle les infrastructures?
Photo : Manitoba Hydro

Parcs Canada est responsable de la protection des lacs, des rivières et des ruisseaux du parc national du Mont-Riding. En plus de leurs importants effets écologiques, les moules envahissantes ont aussi des répercussions considérables sur le plan économique et sur l’expérience des visiteurs puisqu’elles obstruent les prises d’eau, les barrages, les installations de traitement de l’eau et les installations hydroélectriques, en plus de s’accumuler sur les quais, les brise-lames, les bouées, les bateaux et les plages.

Le lac Clear se trouve en amont de la rivière Little Saskatchewan, qui se jette dans la rivière Assiniboine. Le risque de contamination par la moule zébrée en aval au Manitoba menace le vaste réseau d’irrigation qui soutient l’importante industrie agricole du sud du Manitoba, l’infrastructure d’approvisionnement en eau de plusieurs localités (y compris les villes de Minnedosa et de Brandon) ainsi que l’équilibre écologique de multiples aires récréatives.

Au Canada, la moule zébrée cause des millions de dollars de dommages chaque année en obstruant les structures de prise d’eau de centrales électriques et d’usines de traitement de l’eau ainsi qu’en endommageant des embarcations.

 
Quel est l’intérêt de limiter les embarcations sur le lac? Les oiseaux aquatiques migrateurs ne vont-ils pas de toute façon propager les EAE?

Non. Le gésier (ou poche digestive) des oiseaux détruit les moules zébrées; par conséquent, il n’y a aucun risque de propagation des moules zébrées dans les excréments d’oiseaux. Les animaux sauvages vivant près des plans d’eau, tels que les oiseaux aquatiques, ne restent pas immobiles suffisamment longtemps pour que les larves véligères de moules zébrées puissent s’attacher à eux.

Parcs Canada agit maintenant en gérant les éléments qui sont sous son contrôle afin de s’assurer que l’intégrité écologique des communautés aquatiques du parc et des plans d’eau en aval reste intacte.

La moule zébrée peut-elle se fixer aux plantes?

La moule zébrée peut se fixer à toutes sortes de surfaces solides et à des plantes aquatiques, comme de l’herbe ou de la mousse, grâce à des filaments.

La moule zébrée peut-elle nager?

À aucun moment au cours de son cycle de vie la moule zébrée peut-elle nager librement. Pendant la phase larvaire, les larves (appelées véligères) se trouvent en suspension dans l’eau jusqu’à ce qu’elles se fixent à une surface. Cette larve développera une coquille et des filaments qui maintiendront la moule en place. Les palourdes, quant à elles, peuvent nager à l’aide d’un organe musclé qui ressemble à un pied.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter : comms-riding@pc.gc.ca

L'information:

L'écologie
 

pdf-icon 579 Ko

Maintenant
 

pdf-icon 1.5 Mo

Affecter
 

pdf-icon 520 KB

Date de modification :