Faits et FAQ sur les EAE

Parc national du Mont-Riding

Mise à jour février 2024:

La première série d’échantillons d’eau prélevés et analysés dans le lac Clear entre le 8 janvier et le 2 février 2024 n’a révélé aucune présence de l’ADN environnemental de la moule zébrée (ADNe). Les moules zébrées peuvent être présentes malgré les résultats négatifs de l’analyse d’ADNe. Les échantillons d’eau sont analysés à l’Institut des eaux douces de l’Université du Manitoba, exploité par Pêches et Océans Canada. Une deuxième série d’échantillons prélevés depuis le 3 février a été expédiée au même laboratoire pour y être analysée.
Quel type de recherches effectue-t-on pour mieux comprendre la situation des moules zébrées dans le lac Clear?

Des échantillons d’eau du lac Clear ont été envoyés pour analyse à l’Institut des eaux douces de l’Université du Manitoba, géré par Pêches et Océans Canada, afin qu’on y vérifie la présence d’ADN environnemental (ADNe) de la moule zébrée.

La carte ci-jointe montre le lac Clear divisé en 219 sections. Des échantillons d’eau sont prélevés dans chaque section en fonction de leur priorité. Les sections hautement prioritaires sont les plus proches des rampes de mise à l’eau, des plages et des autres zones d’activité humaine. C’est là que les moules zébrées sont le plus susceptibles de s’établir. La plupart des sections hautement prioritaires (en vert) ont été incluses dans la première série d’échantillons analysés. Les autres sections prioritaires (en rouge) ont maintenant été échantillonnées et seront incluses dans les échantillons expédiés.

À l’heure actuelle, des échantillons sont prélevés dans les sections en jaune vif. Ces sections jaunes ont une profondeur allant jusqu’à dix mètres et les moules zébrées pourraient s’y établir. L’échantillonnage hivernal se poursuivra jusqu’à ce que toutes les sections aient été analysées ou tant que l’état des glaces le permettra.

 
 

Novembre 2023, des représentants de Parcs Canada ont signalé la présence de moules zébrées vivantes dans le lac Clear, à l’anse Boat, dans le parc national du Mont-Riding. C’était la première fois que des moules zébrées vivantes étaient trouvées dans le parc.

Le personnel du parc national du Mont-Riding collabore avec des spécialistes des espèces aquatiques envahissantes d’autres lieux gérés par Parcs Canada, avec l’Unité des espèces aquatiques envahis. santes de la province du Manitoba et avec Pêches et Océans Canada pour chercher des preuves de la présence de moules zébrées vivantes à n’importe quel stade de leur cycle de vie.

Les chances de réussite de toute mesure possible seront plus grandes si l’on peut intervenir avant que l’animal commence à se reproduire et à se propager un peu partout dans le lac. Il est important de déterminer avec un grand niveau de certitude où des moules vivent dans le lac pour bien choisir les mesures à prendre.

Les décisions de gestion sont prises en fonction du mandat conféré par la loi à Parcs Canada et de son engagement à protéger en priorité l’intégrité écologique. Elles sont fondées sur des études, des activités de surveillance et des données scientifiques. Nous travaillons en étroite collaboration avec nos partenaires et avec d’autres administrations pour nous assurer de prendre de bonnes décisions fondées sur des données probantes.

Faits et FAQ sur les EAE

Qu'est-ce qu’une moule zébrée?

Les moules zébrées sont de petits animaux aquatiques ressemblant à des palourdes, originaires d'Europe de l'Est et d'Asie occidentale. Elles mesurent de 1 à 3 cm de long, ont une coquille triangulaire ou en forme de "D", et la plupart d'entre elles présentent des bandes brun clair et brun foncé sur leur coquille.

La moule zébrée a été découverte dans le lac Érié au milieu des années 1980. Elles ont été accidentellement transférées de leur aire d'origine par des cargos. En l'espace d'une décennie, les moules se sont répandues dans les Grands Lacs et dans de nombreux plans d'eau intérieurs du bassin versant du Mississippi jusqu'au golfe du Mexique. Depuis, elles se sont répandues dans des centaines d'autres plans d'eau, principalement dans l'est de l'Amérique du Nord.

Faits :

  • Elle envahit agressivement les nouvelles zones et se reproduit rapidement. Les femelles produisent jusqu'à un million d'œufs par an.
  • Elles colonisent presque toutes les surfaces sous-marines dures, y compris les coques des bateaux, et peuvent perturber les systèmes de refroidissement des moteurs.
  • Les centrales électriques, les usines de traitement de l'eau et les chalets peuvent être affectés par l'obstruction des structures d'admission.
  • Menace pour les poissons et la faune indigènes en réduisant les algues et les ressources alimentaires à la base de la chaîne alimentaire.
  • Nuisances coûteuses pour les plaisanciers, les pêcheurs commerciaux, les pêcheurs à la ligne et les baigneurs. Elles peuvent réduire le potentiel récréatif en jonchant les plages de coquilles pointues et en dégageant des odeurs nauséabondes dues à la décomposition des moules zébrées mortes.
  • Les moules zébrées adultes peuvent survivre hors de l'eau jusqu'à 30 jours, en fonction de la température et de l'humidité. Les larves de moules zébrées ne sont pas visibles à l'œil nu et peuvent survivre dans très peu d'eau.
Que fera Parcs Canada si tous les échantillons d’eau prélevés dans le lac Clear cet hiver donnent un résultat négatif au test d’ADNe de la moule zébrée?

Des moules zébrées peuvent tout de même être présentes malgré des résultats négatifs. Les échantillons d’ADNe positifs peuvent toutefois nous donner une meilleure idée de l’emplacement d’une colonie. Le personnel du parc du Mont-Riding poursuivra un programme de surveillance lorsque le lac sera libre de glace afin de détecter la présence d’ADNe, de larves véligères et de moules zébrées afin d’établir les possibilités d’intervention.

Parcs Canada demeure résolu à travailler avec ses partenaires pour réduire le risque de propagation des espèces aquatiques envahissantes dans le parc national du Mont-Riding et en aval dans le sud du Manitoba, quels que soient les résultats de la surveillance hivernale.

Que fera Parcs Canada si les échantillons d’eau prélevés dans le lac Clear cet hiver révèlent la présence d’ADNe de moule zébrée?

Si la présence d’ADNe est relevée dans un échantillon d’eau, Parcs Canada prendra les mesures nécessaires pour trouver une population de moules zébrées dans les environs de l’endroit où cet échantillon a été prélevé. Un véhicule téléguidé sous-marin muni d’une caméra à haute résolution sera utilisé pour effectuer en toute sécurité une recherche visuelle sous la glace. Des plongeurs pourraient être sollicités pour confirmer les observations et recueillir des preuves.

Pendant la période de dormance, les moules zébrées ne se reproduisent pas et sont beaucoup moins susceptibles de rejeter de l’ADNe. Par conséquent, si un échantillon d’eau contient de l’ADNe, il est très probable qu’une population de moules zébrées vive sous la glace.

Que peut-on faire pour éradiquer la moule zébrée?

Il n’existe pas de méthode parfaite d’éradication de cette espèce dans un grand plan d’eau. Un large éventail d’études et d’expériences ont été menées à l’échelle provinciale, nationale et internationale sur l’éradication de la moule zébrée, avec des degrés de réussite variables.

À l’heure actuelle, le seul pesticide approuvé par le gouvernement fédéral pour les espèces aquatiques envahissantes est le chlorure de potassium (potasse), et de nombreux facteurs jouent sur la faisabilité de cette méthode de traitement. Tout d’abord, la colonie doit être localisée. D’autres facteurs incluent la taille et l’étendue de la colonie découverte de même que les conditions environnementales (courants, couverture de glace, vent, précipitations, etc.).

Quelle place accorde-t-on aux préoccupations environnementales dans le plan d’intervention?

Des études d’impact détaillées sont élaborées par des professionnels de l’évaluation des impacts de Parcs Canada afin de relever les répercussions environnementales qui peuvent être associées aux méthodes d’intervention et de traitement envisagées pour le lac Clear. Il s’agit d’un examen approfondi des répercussions potentielles à court et à long terme sur la flore et la faune du lac Clear ainsi que des moyens d’atténuer ou de réduire ces répercussions si un traitement devait avoir lieu, notamment les répercussions sur la qualité de l’eau, les poissons, les invertébrés, la végétation et l’expérience du visiteur.

Parcs Canada a le plus grand respect pour l’intégrité écologique du lac Clear et des écosystèmes environnants; tout pesticide que l’on envisagerait d’utiliser serait évalué avec soin et utilisé uniquement dans les circonstances les plus graves.

Parcs Canada interdira-t-il l’accès au lac Clear en 2024?

Parcs Canada travaille en étroite collaboration avec ses partenaires et d’autres administrations pour s’assurer de prendre les décisions les plus appropriées, fondées sur des données probantes, en ce qui concerne la gestion du lac Clear. À ce stade ci, toutes les solutions sont envisagées, mais aucune décision n’a été prise quant à l’utilisation du lac l’été prochain. Parcs Canada s’est engagé à collaborer avec d’autres intervenants pour réduire les effets de la moule zébrée dans le lac. Nous savons que les gens entretiennent des liens très étroits avec le lac Clear, et nous ferons tout en notre pouvoir pour annoncer rapidement notre décision quant à l’utilisation du lac.

Quel âge avaient les moules zébrées prélevées en novembre?

Les moules zébrées prélevées dans le lac Clear appartenaient à divers groupes d’âge, et on y a notamment prélevé des adultes capables de se reproduire.

La priorité absolue de Parcs Canada est de maintenir et de rétablir l’intégrité écologique. Qu’est-ce que cela signifie?

Parcs Canada souhaite que les visiteurs puissent jouir des parcs nationaux partout au pays tout en préservant leur intégrité écologique. Un écosystème possède une intégrité écologique :

  • lorsqu’il contient uniquement les composants biotiques et abiotiques attendus dans la région naturelle;
  • lorsque les processus qui contribuent au bon fonctionnement de l’écosystème (p. ex. feu, inondations et prédation) s’opèrent à la fréquence et à l’intensité attendues dans la région naturelle.

L’intégrité écologique est la priorité absolue dans tous les aspects de la gestion d’un parc national.

Parcs Canada gère un programme de surveillance de l’intégrité écologique dans tous ses parcs. Dans le cadre de ce programme, il faut dresser un inventaire des espèces présentes dans chaque parc et d’en surveiller l’évolution.

Par exemple, la population d’une espèce particulière augmente-t-elle ou diminue-t-elle?

Le programme de surveillance prévoit la collecte de données pour plus de 700 mesures différentes qui nous renseignent sur l’état des parcs. Il peut s’agir, par exemple, de l’inventaire de la flore, des précipitations mensuelles moyennes, de la qualité des sols et des niveaux de qualité de l’eau. La surveillance et la production de rapports sur l’intégrité écologique des parcs permettent à Parcs Canada, en collaboration avec ses partenaires, de prendre des décisions éclairées au sujet des aires protégées et d’informer les Canadiens et d’autres publics.

Les visiteurs pourront-ils aller pêcher sur la glace au lac Clear?

La pêche sur glace est actuellement autorisée sur le lac Clear. Pendant la saison des plans d’eaux fermés, Parcs Canada rappelle à tous les pêcheurs à la ligne de suivre tous les règlements de prévention et de décontamination hivernales des espèces aquatiques envahissantes (EAE).

Tout équipement (tarières, pelles à glace, matériel de pêche, etc.) utilisé dans des plans d’eau autres que le lac Clear doit être complètement séché ou laissé dehors pendant trois jours à -10°C ou plus froid avant d’être utilisé.

Les méthodes de prévention et de décontamination des EAE propres à l’hiver se trouvent sur le site Web provincial à l’adresse suivante : https://www.gov.mb.ca/stopais/checklist/winter.html (en anglais seulement).

Plus d'informations sur la pêche

La moule zébrée contribue-t-elle à nettoyer les eaux sales?

La moule zébrée peut filtrer jusqu’à un litre d’eau par jour, tout en consommant du plancton et de petits organismes dont dépendent les espèces indigènes. Elle peut avoir des répercussions importantes sur les habitats d’eau douce en faisant concurrence aux espèces indigènes pour la nourriture. En grande densité, elle peut avoir de graves conséquences sur les algues, qui constituent la base de la chaîne alimentaire. Le plancton est filtré et ingéré, mais les algues toxiques sont laissées de côté, ce qui leur permet de prendre des proportions dangereuses.

Les oiseaux et les tortues propagent-ils les moules zébrées?

Le gésier (ou poche digestive) des oiseaux détruit les moules zébrées. Il n’y a donc aucun risque de propagation des moules zébrées par les fientes des oiseaux. Les animaux sauvages vivant près des plans d’eau, tels que les oiseaux aquatiques et les tortues, ne restent pas immobiles suffisamment longtemps pour que les larves de moules zébrées puissent s’y fixer. Les tortues se déplacent lentement et s’assèchent rapidement entre les plans d’eau. Les oiseaux aquatiques, tels que les canards et les oies, n’absorbent pas l’eau avec leurs plumes. Ces oiseaux ont la capacité de rester au sec grâce à la structure de leurs plumes et aux huiles qu’ils utilisent pour leur toilette.

La moule zébrée peut-elle se fixer aux plantes?

La moule zébrée peut se fixer à toutes sortes de surfaces solides et à des plantes aquatiques, comme de l’herbe ou de la mousse, grâce à des filaments.

La moule zébrée peut-elle nager?

À aucun moment au cours de son cycle de vie la moule zébrée peut-elle nager librement. Pendant la phase larvaire, les larves (appelées véligères) se trouvent en suspension dans l’eau jusqu’à ce qu’elles se fixent à une surface. Cette larve développera une coquille et des filaments qui maintiendront la moule en place. Les palourdes, quant à elles, peuvent nager à l’aide d’un organe musclé qui ressemble à un pied.

La moule zébrée va-t-elle détruire le plan d’eau infesté?

Tous les plans d’eau ont des compositions organiques et inorganiques différentes. Il est impossible de prédire exactement comment les moules zébrées peuvent modifier l’écologie du lac Clear.

 

Pour plus d'informations, veuillez contacter : comms-riding@pc.gc.ca

L'information:

L'écologie
 

pdf-icon 579 Ko

Maintenant
 

pdf-icon 1.5 Mo

Affecter
 

pdf-icon 272 Ko

Date de modification :