Qu’est-ce qu’une espèce aquatique envahissante?

Parc national Banff

Les espèces aquatiques envahissantes sont des plantes, des animaux ou des maladies non indigènes. Un grand nombre d’entre elles sont nuisibles aux écosystèmes d’eau douce. Les espèces aquatiques envahissantes se reproduisent rapidement. Elles ont rarement des prédateurs naturels et finissent souvent par supplanter les espèces d’eau douce indigènes.

Parcs Canada prend des mesures supplémentaires pour protéger les eaux du parc national Banff contre les espèces aquatiques nuisibles, notamment les moules envahissantes et le tournis des truites. Pour plus d’information, consultez : Règles et règlements de l'activité aquatique

Espèces envahissantes préoccupantes :

 
Tournis des truites

Le tournis peut causer des malformations squelettiques dans le corps ou la tête des poissons infectés, tandis que leur queue peut devenir plus foncée ou noire. La maladie peut se propager à d’autres plans d’eau par des spores présents dans la boue. La maladie ne présente aucun danger pour la santé humaine ou pour les mammifères, mais peut causer des répercussions considérables sur certaines populations de poissons, comme la truite fardée versant de l'ouest.


crédit photo : invasive.org

Moules envahissantes

Les moules quagga et les moules zébrées sont petites, en forme d’éventail et d’une couleur allant du brun foncé au blanc. Quelques moules seulement peuvent produire des millions d’oeufs.

Elles sont très efficaces pour extraire les nutriments de l’eau et ne laissent aucune nourriture aux espèces indigènes. Les colonies de moules à grande densité peuvent boucher les tuyaux d’eau et rendre le littoral inutilisable en raison de leurs coquilles coupantes et de l’odeur qu’elles dégagent.


crédit photo : invasive.org

Algue Didymo

L’algue didymo est une algue d’eau douce qui a l’apparence de papier hygiénique mouillé et qui ressemble au toucher à de la ouate mouillée. Elle s’attache aux pierres des ruisseaux et peut former un tapis beige ou brun qui recouvre entièrement le fond du ruisseau, étouffant ainsi des habitats importants pour les poissons et les plantes.

Les cuissardes à semelles de feutre (interdites dans les parcs nationaux des montagnes) et l’équipement qui entre en contact avec l’eau sont un moyen courant de propager le didymo. Assurez-vous de bien nettoyer et vider votre équipement, et laissez-le sécher au moins 48 heures avant de le réutiliser. 


crédit photo : invasive.org
Le myriophylle en épi

Le myriophylle en épi est une plante aquatique submergée vivace d’Eurasie et d’Afrique du Nord. Elle n’est pas présente en Alberta à l’heure actuelle, mais de nouvelles colonies peuvent naître à partir d’une seule tige, graine ou feuille. Le myriophylle en épi forme d’épaisses couches qui font de l’ombre aux plantes indigènes et réduisent les niveaux d’oxygène à mesure qu’elles se décomposent. 

Vous devez obligatoirement :

 

Nettoyez

Nettoyez votre embarcation et votre matériel de loisirs nautiques pour en enlever la boue, le sable et les débris organiques.


Videz

Videz sur la terre ferme les glacières, les seaux, les compartiments et tous les autres articles qui pourraient contenir de l’eau avant de quitter le plan d’eau.


Faites

Faites sécher les embarcations et le matériel de loisirs nautiques pendant 30 jours s’ils arrivent de l’extérieur de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest. Le temps de séchage est de 48 heures pour les embarcations et le matériel de loisirs nautiques qui arrivent de la Colombie-Britannique, de l’Alberta, du Yukon ou des Territoires du Nord-Ouest. Avant d’entrer dans un nouveau plan d’eau des parcs nationaux Yoho, Kootenay ou Banff, les embarcations et le matériel de loisirs nautiques doivent avoir séché pendant au moins 48 heures.


dry

Certification: Obtenir un permis de prévention des espèces aquatiques envahissantes pour vos embarcations et votre matériel de loisirs nautiques avant d’entrer dans un plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay.

 
Embarcations à moteur :

Vous pouvez obtenir ce permis au poste d’inspection du lac Minnewanka, qui se trouve à 6 km de Banff, le long de la boucle Minnewanka.

Le lac Minnewanka est le seul plan d’eau des parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay où les bateaux à moteur (tant les moteurs à essence que les moteurs électriques) sont autorisés. Le lac est pourvu d’une rampe de déchargement et d’une aire de stationnement pour les bateaux et les remorques. Il n’y a pas de quai public pour les bateaux dans le parc. 

Embarcations sans moteur et matériel de loisirs nautiques :

Pour mettre à l’eau des embarcations sans moteur (p. ex. canots, kayaks, planches à pagaie, embarcations gonflables) et du matériel de loisirs nautiques, vous devez les nettoyer, les vider et les faire sécher et obtenir un permis d’autocertification ou un permis d’inspection chaque fois que vous changez de plan d’eau dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay. 

Si vous ne satisfaites pas aux exigences Nettoyer-Vider-Faire sécher énoncées sur le permis d’autocertification, il vous sera interdit de mettre à l’eau votre embarcation dans les parcs nationaux Banff, Yoho et Kootenay jusqu’à ce que vous remplissiez les conditions du permis ou que votre équipement ait été inspecté à un poste d’inspection de Parcs Canada.


Si vous voyez des espèces aquatiques envahissantes dans le parc national Banff, veuillez les signaler à l’adresse : llykaisprevention-eaeprevention@pc.gc.ca.

Pour en signaler à l’extérieur des parcs nationaux, composez le : 1-855-336-2628 (BOAT) en Alberta ou le 1-888-933-3722 en Colombie-Britannique.


Avez-vous d’autres questions? Consultez la page FAQ pour obtenir de plus amples renseignements.

Date de modification :