Protection contre l'incendie et projets de remise en état

Parc national Jasper

Parcs Canada s’est engagé à rétablir le feu dans le paysage, profitant ainsi aux collectivités et aux écosystèmes. Les feux de forêt sont un phénomène naturel des écosystèmes forestiers. Ils contribuent à l’amélioration de la santé des forêts et à la réduction à long terme des risques que posent les feux de forêt aux collectivités. La politique de suppression des feux adoptée par le passé a entraîné un déclin important de la santé des écosystèmes et de la diversité des espèces au sein des parcs nationaux des montagnes.

La sécurité du public est au cœur de notre travail. Nous pennons la menace de feu de forêt au sérieux – la lutte contre les incendies fait partie de nos activités quotidiennes. C’est pourquoi nous prenons diverses mesures pour réduire les incidences d’un éventuel incendie et améliorer l’état de santé de la forêt. Vous trouverez ci-dessous des renseignements sur les projets de remise en état et de protection contre l’incendie entrepris dans le parc national Jasper.

 
Brûlages dirigés

Les brûlages dirigés contribuent à rétablir la santé des forêts et des prairies, à améliorer l’habitat de la faune et à réduire le risque d’incendie pour nos collectivités.

Ces opérations n’auront lieu que lorsque des conditions préétablies seront en place, en ce qui a trait au site comme à la météo.

Brûlages dirigés 2024

Southesk

Date : Printemps, été et automne
Superficie : 925 ha
Endroit : La vallée de Southesk, dans le sud-est du parc national Jasper, en amont d’un incendie de forêt qui s’est produit en 2006.
Renseignements supplémentaires :
Ce brûlage dirigé a un objectif écologique, soit favoriser la régénération naturelle de la forêt de pins tordus. Le pin tordu est une espèce pyrophile, et il y a dans la vallée de Southesk des pins tordus sains porteurs de cônes qui permettront un réensemencement après incendie, ce qui n’est pas le cas dans une bonne partie de la forêt de pins du parc national Jasper, ravagée par le dendroctone du pin ponderosa. Ce secteur au sud-est du parc est retiré et ne contient pas de ressources de valeur qui seraient menacées, ce qui permet d’étendre la saison des brûlages dirigés d’une façon représentative du régime historique des feux.

Lac Talbot

Date : Printemps et automne
Superficie : 3600 ha
Endroit : Au sud de la rivière Rocky et à l’est du lac Talbot, dans la vallée de la rivière Athabasca.
Renseignements supplémentaires :
L’objectif du brûlage dirigé proposé est de restaurer des écosystèmes de prairie et des peuplements de tremble en brûlant de nouveau les versants touchés par l’incendie du chaînon Syncline en 2003.

Versants couverts de douglas de Menzies

Date : Printemps
Superficie : 283 ha
Endroit : Sept parcelles près du lotissement de Jasper, à l’ouest, dans le secteur de la terrasse Pyramid.
Renseignements supplémentaires :
Ce brûlage dirigé vise à restaurer la savane de douglas de Menzies et à réduire les risques d’incendie de forêt pour la localité de Jasper en ajoutant aux coupe-feux naturels présents sur ces versants dégagés à orientation sud.

Prés de l’arrière-pays

Date : Printemps et automne
Superficie : 493 ha (22 parcelles)
Endroit : Nombreuses parcelles de petite taille situées dans l’arrière-pays du parc national Jasper.
Renseignements supplémentaires :
Ces brûlages dans l’arrière-pays serviront à restaurer des prés de la zone subalpine inférieure; les perturbations périodiques sont nécessaires pour assurer la persistance des milieux d’arbustes et d’herbes dans l’écorégion subalpine, densément boisée.

En cours de planification :

Coupe-feu municipal

Date : Printemps et automne
Superficie : De 5 à 10 ha
Endroit : Secteur longeant le coupe-feu municipal (sentier 8e), sur la terrasse Pyramid, à l’ouest du lotissement urbain.
Renseignements supplémentaires :
L’entretien du coupe-feu municipal vise à renforcer la protection offerte au lotissement urbain par cet aménagement relevant du programme Intelli-feu. Cet espace dégagé le long du chemin coupe-feu du Lac-Cabin est un aménagement de gestion des incendies de forêt important et une ligne de défense d’où les intervenants peuvent mener des activités de suppression afin de protéger la ville.

Projets de réduction des risques d’incendie et opérations « Intelli-feu »

Les travaux de réduction des risques d’incendie ont pour effet de limiter l’intensité des feux, de réduire les risques que des braises emportées par le vent n’allument des feux disséminés et d’accroître l’efficacité des techniques de suppression des incendies. Le programme Intelli-feu en est un élément clé.

Le saviez-vous? Parcs Canada adhère au programme Intelli-feu, et il en applique activement les principes.

FireSmart logo
Logo Intelli-feu Canada

Cette initiative vise à responsabiliser le public et à accroître la résilience des collectivités face aux incendies aux quatre coins du Canada. L’organisme FireSmart Canada, qui est responsable du programme Intelli-feu, travaille en étroite collaboration avec les collectivités du parc national Jasper, à savoir la Municipalité de Jasper., de même qu’avec des collectivités avoisinantes situées à l’extérieur du parc.


Gestion des combustibles du programme « Intelli-feu » pour 2003 - 2018

Projets de réduction des risques d’incendie

Jasper est une collectivité « Intelli-feu »

Cela signifie que nous comprenons les risques de feux de forêt dans une localité boisée et que nous prenons les mesures nécessaires pour nous préparer à intervenir en cas d’urgence et pour réduire les répercussions éventuelles d’un feu de forêt.

Parcs Canada travaille avec des partenaires pour obtenir du soutien.

Nous travaillons avec les équipes de la Municipalité de Jasper, du ministère des Forêts de l’Alberta, du service de lutte contre l’incendie de la Colombie-Britannique, du Programme national de lutte contre les incendies de Parcs Canada et d’autres organismes provinciaux et territoriaux d’intervention en cas d’urgence afin d’échanger des renseignements, de l’expertise, du personnel et de l’équipement.

Nous nous entraînons ensemble pour nous préparer en cas de situations d’urgence et pour échanger sur les leçons apprises des plus récents feux de forêt survenus à divers endroits au Canada.

Nous surveillons les risques d’incendie quotidiennement.

Il y a six stations météorologiques dans le parc qui enregistrent la température toute les heures, l’humidité relative, les précipitations, la vitesse du vent et la direction du vent. Nous utilisons ces données, ainsi que les bulletins météorologiques nationaux, pour déterminer l’indice de danger d’incendie. Tous ces renseignements nous indiquent dans quelle mesure un feu pourrait se déclencher rapidement, quel serait le niveau de difficulté pour le combattre et combien de temps l’incendie pourrait durer.

Notre équipe de premiers intervenants agit rapidement.

Nous avons une équipe spéciale de premiers intervenants, ainsi qu’un agent de gestion du feu, des techniciens de lutte contre les incendies et un spécialiste du feu et de la végétation. Lorsque l’indice de danger d’incendie est très élevé ou extrême, l’équipe de gestion du feu et un hélicoptère sont en attente. Ils effectuent des patrouilles régulières pour vérifier la présence de fumée, d’éclairs et de feux de camp illégaux.

Nous avons beaucoup d’aide de nos amis.

Au besoin, Parcs Canada a accès à des équipes de lutte contre les incendies et à des spécialistes du feu de partout au pays, y compris cinq équipes nationales de gestion des incidents, qui peuvent être sur place dans les 24 à 48 heures pour aider à gérer de grands feux de forêt complexes. En tant que partenaire du Centre interservices des feux de forêt du Canada, Parcs Canada peut également demander de l’aide immédiate des organismes de lutte contre les feux de forêt de chaque province et territoire du Canada et de l’étranger.

Nous empêchons les feux de camp non autorisés de se déclarer.

La plupart des incendies sont d’origine humaine. Nous avons mis en place un avis de restriction permanent qui autorise les feux uniquement dans les enceintes de sécurité ou les foyers fournis. Ainsi, les feux de camp sont confinés aux endroits où le personnel peut s’assurer qu’ils brûlent sans danger et intervenir rapidement en cas de feu laissé sans surveillance ou de feu non maîtrisé. Les interdictions de faire du feu sont un autre outil de prévention des incendies auquel nous avons recours pour réduire le nombre d’incendies d’origine humaine.

Le camping illégal et les feux allumés ailleurs que dans les endroits autorisés font l’objet d’enquêtes qui peuvent mener à des poursuites en justice et à des amendes.

Plus de 14 km2 de forêt ont été éclaircis dans le cadre du programme de réduction des risques de feux de forêt.

Parcs Canada et la Municipalité de Jasper sont des partenaires actifs du programme de protection communautaire Intelli-feu. Dans le cadre de ce programme, nous travaillons de concert à éclaircir la forêt près de la collectivité, de manière à ce qu’un éventuel incendie soit confiné au sol plutôt que de se propager à la cime des arbres. Les incendies confinés au sol limitent l’intensité des feux, réduisent la quantité de braises transportées par le vent et facilitent le travail des intervenants chargés de combattre les incendies.

Depuis 2003, Parcs Canada et la Municipalité de Jasper travaillent à éclaircir la forêt qui entoure la ville.

Parcs Canada entretient un coupe-feu communautaire.

Cette ligne d’arrêt dépourvue de végétation le long du chemin coupe-feu du Lac-Cabin sur la terrasse Pyramid agit comme barrière pour ralentir la progression d’un feu et comme ligne de défense à partir de laquelle les pompiers peuvent exécuter leurs manœuvres d’intervention.

Nous nous adaptons aux effets du dendroctone du pin ponderosa.

Le dendroctone tue les arbres qui lui servent d’hôtes. Les arbres morts s’assèchent plus rapidement que les arbres vivants. Nous avons maintenant recours à un différent type de forêt de référence pour prédire le comportement du feu, afin de mieux tenir compte du nombre d’arbres morts dans notre forêt de pins. Résultat : le nombre de jours où l’indice de danger d’incendie est Élevé ou Extrême sera à la hausse, et il faudra possiblement imposer des interdictions de faire du feu plus souvent et plus tôt qu’au cours des années précédentes.

Nous planifions l’avenir.

Nous évaluons constamment notre manière de gérer le feu. Nous examinons et adaptons nos plans au fil de l’évolution du climat et de l’environnement. Il existe toujours des possibilités d’apprendre et de mieux protéger la collectivité. Nous poursuivons notre étroite collaboration avec nos partenaires afin de réduire les risques d’incendie pour la ville et de nous préparer à travailler ensemble en cas d’urgence.

Vous pouvez contribuer à vous protéger et à protéger votre collectivité
  • Signalez tout indice d’incendie ou camping illégal en téléphonant au service de répartition de Parcs Canada, au 780-852-6155, ou en composant le 911.
  • Le principe Intelli-feu commence chez soi. Pour obtenir plus d’information, communiquez avec les services de protection de la Municipalité de Jasper, au 780-852-1591.
  • Établissez un plan. Préparez une trousse d’urgence qui vous permettrait de survivre pendant au moins 72 heures. Procurez-vous le Guide d'évacuation municipal (Municipal Evacuation Guide – en anglais seulement).
  • Téléchargez l’application du Système de messages d’alerte de l’Alberta (en anglais seulement) sur votre téléphone.

Renseignements

No de tél. : 780-883-0020
Courriel : pc.infofeupnj-jnpfireinfo.pc@canada.ca

Date de modification :