Géocachette

Parc national et lieu historique national Kejimkujik

Venez faire de la géocachette à Kejimkujik! Téléchargez l’application Geocaching® dans votre téléphone intelligent, apportez un GPS ou empruntez-en un au centre d’accueil.

Qu’est-ce que la géocachette?

La géocachette est une chasse au trésor moderne qui plaît beaucoup aux personnes de tous les âges. Les participants utilisent leur GPS (système de positionnement global) ou l’application Geocaching® sur leur téléphone afin de trouver une « cache ». Les contenants qui servent de cache sont de formes et de tailles variées, mais ils contiennent habituellement un carnet de bord que les participants peuvent signer pour prouver qu’ils ont trouvé la cache.

Comment participer

La géocachette avec l’application Geocaching® (plus d’information)
  1. Téléchargez l’application Geocaching® dans votre téléphone intelligent. Vous n’aurez pas besoin d’un passeport, car vous pourrez consulter les coordonnées et les descriptions des caches dans l’application Geocaching®.
  2. Ouvrez l’application Geocaching®, choisissez la carte, et zoomez sur Kejimkujik.
  3. Cliquez sur la cache que vous voulez trouver pour obtenir sa description et des indices utiles.
  4. Cliquez sur le bouton « Y aller » et suivez la flèche jusqu’à votre destination. Veuillez rester sur les sentiers.
  5. Une fois la cache trouvée, signez le carnet de bord et replacez la cache exactement comme vous l’avez trouvée.
  6. Dans l’application, cliquez sur le bouton « Loguer » pour indiquer votre réussite.
  7. Vous pouvez aussi utiliser ce bouton pour indiquer que vous n’avez pas réussi à trouver la cache, ou qu’elle a besoin d’entretien.

Veuillez prendre note que la version premium de l’application Geocaching® vous permet de télécharger des caches dans votre téléphone avant de partir.

  1. Vous n’avez qu’à cliquer sur la cache que vous voulez trouver et appuyer sur le cercle avec trois petits points dans le coin supérieur droit de votre écran.
  2. Choisissez « Ajouter à la liste » dans le menu qui apparaît.
  3. Vous pouvez maintenant accéder hors ligne aux données pour cette cache : les données sur la cache et la façon d’y accéder sont sauvegardées au cas où vous n’auriez plus accès au réseau cellulaire pendant l’activité de géocachette.

Visitez le centre d’aide du site geocaching.com (en anglais seulement) pour en savoir plus.

La géocachette avec un GPS (plus d’information)
  1. Au centre d'accueil, demandez un passeport de géocachette pour avoir les coordonnées et les descriptions des caches. Vous pouvez aussi télécharger votre passeport auprès de l'organisme Association of Nova Scotia Geocaching (en anglais seulement) et l’imprimer avant de venir à Kejimkujik.
  2. Choisissez la cache que vous voulez trouver, puis entrez les coordonnées dans votre GPS.
  3. Rendez-vous jusqu’à la cache. Veuillez rester sur les sentiers.
  4. Une fois la cache trouvée, utilisez le poinçon pour marquer votre passeport.
  5. Signez le carnet de bord et replacez la cache exactement comme vous l’avez trouvée.

Directives

Achetez votre laissez-passer de Kejimkujik au kiosque d’entrée.

Veuillez rester sur les sentiers. Aucune cache n'est enterrée ou dissimulée à l'écart des sentiers.

Il est interdit de placer des objets d'échange dans les boîtes.

Veuillez prendre note qu’une connexion wi-fi gratuite est accessible dans le stationnement du centre d’accueil, une gracieuseté de la Friends of Keji Cooperating Association.

Demandez votre autocollant gratuit de la géocachette au centre d'accueil.

La géocachette à Kejimkujik

Parcs Canada et l’Association of Nova Scotia Geocaching sont heureux d’offrir ces activités de géocachette :

Etre un bon campeur (lancé en 2023)

Les six caches de cette série sont dissimulées dans le terrain de camping de la baie Jeremy.

Chaque cache explore un aspect différent de l'étiquette en camping, nous rappelant que les efforts individuels et collectifs permettent d'améliorer l'expérience de camping pour tous.

Envahisseurs exotiques! (lancé en 2021)
Le badge migrateur Envahisseurs exotiques
Le badge migrateur Envahisseurs exotiques!

Cette série présente plusieurs espèces envahissantes menaçant la santé des forêts et des eaux de Kejimkujik.

Elle comprend cinq caches - quatre dans le parc national et lieu historique national Kejimkujik et une au parc national Kejimkujik Bord de mer.

Trouvez les cinq caches pour pouvoir acheter le badge migrateur Envahisseurs exotiques au centre d'accueil.

 
Explorez Ukme’k! (lancé en 2021)
Le badge migrateur Explorez Ukme’k
Le badge migrateur Explorez Ukme’k!

Cette série de dix caches se trouve le long du plus récent sentier à Kejimkujik. Ukme’k, qui signifie « sinueux » en mi’kmaq, est un sentier de 6,3 km qui longe la rive boisée de la rivière Mersey.

Accédez à Ukme’k à partir des stationnements au centre d'accueil et aux sentiers Flowing Waters et Mersey River.

Trouvez huit des dix caches pour pouvoir acheter le badge migrateur Explorez Ukme’k au centre d'accueil.

 
Géo-Keji (série géoscientifique, lancé en 2017)

Chacune de ces trois caches géoscientifique met en valeur un aspect différent de l’histoire géologique du secteur.

Plutôt que de chercher un contenant, vous devrez répondre à une question au sujet de ce qui vous entoure à cet endroit afin d’en apprendre plus sur un processus ou une caractéristique géologique.

Veuillez prendre note qu’en ce moment, vous pouvez répondre à ces questions uniquement en ligne sur le site geocaching.com ou sur l’application Geocaching®. Pour voir cette activité sur l’application Geocaching®, vous devez avoir la version premium.

 
Que voyez-vous? (lancé en 2016)

Avec trois caches dissimulées près de points de vue dans l’avant-pays, cette activité est une bonne façon de s’initier à la géocachette.

 

La géocachette dans les parcs nationaux

Les parcs nationaux sont des lieux spéciaux qui sont protégés pour le bénéfice des Canadiens d'aujourd'hui et de demain. Parcs Canada a établi des lignes directrices précises pour la pratique de la géocachette sur ses propriétés. Par exemple, aucune cache n'est enterrée ou dissimulée à l'écart des sentiers, et il est interdit de placer des objets d'échange dans les boîtes.

Date de modification :