au fil de L'EAU : Récits de nos guides et gardiens

Parc national Pukaskwa

Au fil de L'EAU est un bulletin trimestriel qui vise à tenir nos partenaires et intervenants au courant des activités de Parcs Canada et des lieux patrimoniaux dans le Nord de l'Ontario.

Parlons de Parcs Canada!

Tous les deux ans, le ministre responsable de l'Agence Parcs Canada organise une table ronde avec les Canadiens intéressés par Parcs Canada afin de discuter du travail de l'Agence et d'envisager l'avenir des lieux historiques nationaux, des parcs nationaux et des aires marines nationales de conservation.

Où vont-ils se stationner?

Par Amy Maki

 

S’il y a une chose que nous avons apprise au parc national de Pukaskwa à la suite de la pandémie de COVID-19, c’est que les gens aiment vraiment sortir en plein air. Au cours des saisons d’exploitation 2021 et 2022, le personnel a accueilli le plus grand nombre de visiteurs de l’histoire du parc. En théorie, c’est excitant, mais en pratique, c’était un défi.

Emplois de rêve à Parcs Canada

Par Angel Gledhill

Fermez les yeux et imaginez-vous dans un parc national, un site historique ou une aire marine protégée. Quelles professions vous viennent à l’esprit? Vous imaginez des scientifiques, des archéologues, des conteurs d’histoires? Si vous, ou quelqu’un que vous connaissez, êtes énergique et enthousiaste à propos du plein air ou de l’histoire, songez à poser votre candidature à Parcs Canada. Nous disposons d’un éventail large et diversifié de carrières, et nous sommes dans votre région.

Exploration des zones humides

Par Ayicia Nabigon

 

Des grenouilles dans les quenouilles et des animaux qui nagent dans le marécage, voici quelques exemples de choses observés lors d’une journée de travail au parc national de Pukaskwa au printemps dernier ! En juin, l’équipe chargée de l’écologie de Pukaskwa et deux spécialistes des sciences physiques d’Environnement et Changement climatique Canada ont exploré la diversité des zones humides du parc à pied et au moyen de drones.

Découvrez les plantes les plus intéressantes de la côte nord

Par Kimberly Teager et Douglas Tate

 

Avons-nous mentionné à quel point les communautés végétales côtières sont intéressantes? Dans le numéro d’automne d’au fil de L’EAU, nous avons expliqué pourquoi la rive nord du lac Supérieur est l’un des très rares endroits où l’on peut trouver des plantes arctiques-alpines dans la région des Grands Lacs. Nous avons également décrit les efforts déployés par le personnel de Parcs Canada pour élargir la liste des espèces connues présentes dans l’aire marine nationale de conservation (AMNC) du Lac-Supérieur. D’où la question… qu’avons-nous trouvé?

shoreLINES archives

Abonnez-vous à notre liste d’envoi

Date de modification :