Programme de remplacement des arbres fruitiers

Parc national Jasper

Pour réussir à décourager les ours d’entrer dans le lotissement urbain de Jasper, il faut adopter une approche à l’échelle de la collectivité. Enlever ce qui attire les ours pour assurer la sécurité des gens et donner aux ours les meilleures chances de survie. Au printemps 2024, Parcs Canada a lancé un programme de remplacement des arbres fruitiers à l’intention des résidents et des entreprises de Jasper. Dans le cadre de cette nouvelle initiative, les locataires qui abattent un arbre fruitier non indigène recevront un arbre qui n’est pas un arbre fruitier pour le remplacer.

En 2023, plus de 400 incidents liés à la présence d’ours ont nécessité l’intervention de l’équipe responsable de la coexistence entre les humains et la faune de Parcs Canada dans le lotissement urbain de Jasper. Les femelles montrent à leurs petits que la ville est un bon endroit où trouver de la nourriture, et les ours s’y acclimatent de plus en plus. Une fois que les ours se nourrissent de fruits, ils cherchent constamment à revenir pour en obtenir plus. Il est impossible de tenir les ours au loin si les arbres fruitiers demeurent une source de nourriture accessible. Bien que ces animaux ne manifestent pas d’agressivité envers les gens pour le moment, les ours dans les secteurs résidentiels posent un risque pour la sécurité publique. Il pouvait s’agir d’ours qui se nourrissaient dans des arbres à proximité d’écoles, de garderies et de terrains de jeux; d’ours qui rencontraient des résidents de manière imprévue, d’ours qui faisaient semblant de charger des chiens ou des personnes; et d’ours qui cherchaient des sources de nourriture dans des bâtiments et des cours, notamment en fouillant dans des mangeoires à oiseaux, des glacières ou des bacs de compostage.

Points saillants du programme

Admissibilité

  • Les résidents et les entreprises de Jasper qui ont enlevé des arbres fruitiers non indigènes de leurs propriétés entre 2019 et 2023. Ceux-ci recevront des arbres de remplacement de façon prioritaire.
  • Les résidents et les entreprises qui enlèveront des arbres fruitiers de leurs propriétés en 2024.

Types d’arbres offerts et quantité

  • Un total de 270 arbres seront offerts à la mise en place du programme au printemps 2024, et il est envisagé de prolonger le programme en 2025.
    • 170 arbres ont trouvé preneur, tandis que 100 sont encore disponibles dans le cadre du Programme de remplacement des arbres fruitiers du parc national Jasper.
  • Cinq essences d’arbres indigènes seront offertes : le peuplier faux-tremble, le bouleau à papier, le peuplier tremble fastigié (non fruitier), le malus « Spring Snow » et l’érable argenté.
  • Les arbres de remplacement auront une taille d’environ 1,8 m (6 pi) et un diamètre de 2,5 à 4 cm (1 à 1,5 po), ce qui assurera une bonne croissance dès le départ.
  • La livraison des arbres est prévue à la fin de mai ou au début de juin 2024. Les participants sont invités à planter leurs arbres dans les deux semaines suivant la livraison pour favoriser un enracinement optimal.

Comment participer

  • Veuillez communiquer avec Parcs Canada en écrivant à l’adresse jasperwildlife-jasperfaune@pc.gc.ca ou en composant le 780-820-0191.

  • Des employés de Parcs Canada pourraient être en mesure d’offrir de l’aide pour l’enlèvement des arbres fruitiers et la plantation des nouveaux arbres. La situation sera évaluée au cas par cas en fonction de la taille de l’arbre, de la complexité de l’opération et de la disponibilité du personnel.

Ensemble, nous pouvons favoriser la coexistence harmonieuse entre les humains et les animaux sauvages.

Si vous voyez un ours dans le lotissement urbain de Jasper, veuillez le signaler immédiatement au Service de répartition de Jasper en composant le 780-852-6155. Une intervention rapide en cas de problème lié aux ours dans le parc permettra d’assurer la sécurité du public et de décourager les incursions d’ours dans le lotissement urbain. Si vous croisez des employés de Parcs Canada en train de déplacer des ours, veuillez vous écarter calmement de leur chemin.

Apprendre davantage sur la cohabitation avec les ours.

Date de modification :