Contexte

En 2006, des représentants des collectivités Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard, de Parcs Canada et du Musée canadien de l’histoire ont procédé à un relevé à pied de l’île Hog. Ils ont découvert deux sites archéologiques confirmés, et l’importance culturelle et écologique du secteur, déjà connue depuis longtemps des collectivités Mi’kmaq locales, a été signalée aux autorités gouvernementales.

Le Mi’kmaq Epekwitnewaq Kapmnteuow a élaboré et soumis une proposition visant la création, dans le secteur de Pituamkek (île Hog et dunes Sandhills), d’une réserve de parc national ou d’un autre type d’aire protégée qui ferait l’objet d’une gestion conjointe.

En 2009, un groupe tripartite formé de représentants des gouvernements fédéral, provincial et Mi’kmaq a amorcé un dialogue pour trouver des moyens acceptables pour toutes les parties de protéger l’île Hog, les dunes Sandhills et les îles qui y sont associées. Des discussions entre le Mi’kmaq Epekwitnewaq Kapmnteuow, la province de l’Île-du-Prince-Édouard et Conservation de la nature Canada ont permis d’établir des objectifs de conservation communs pour le secteur. À peu près à la même époque, Conservation de la nature Canada a aussi entrepris l’acquisition de parcelles de terrain dans le secteur en vue de leur conservation.

En 2010, les dirigeants des Premières Nations ont envoyé une lettre au ministre de l’Environnement pour demander à Parcs Canda d’appuyer leur proposition. À l’issue d’un examen de la proposition et de réunions entre les parties, Parcs Canada a reconnu l’importance nationale de l’île Hog, des dunes Sandhills et du cordon littoral, et a conclu que la proposition de création d’une aire protégée méritait d’être examinée.

Depuis, de multiples organisations ont uni leurs efforts afin d’acheter des terres à conserver, de bâtir des relations et de recueillir des appuis supplémentaires pour la création d’une réserve de parc national à Pituamkek. La Confédération des Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard, L’nuey (l'organisme de défense des droits des Mi’kmaq), Conservation de la nature Canada, la fondation Island Nature Trust, Parcs Canada et le gouvernement provincial ont tous joué un rôle important dans l’élaboration de la vision et dans l'avancement du projet.

Epekwitnewaq Mi’kmaq maw-lukuti’tiji kt+ki menaqa klo’tmnow
Les Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard travaillent avec des partenaires en conservation.

Les travaux d’élaboration d’un plan conceptuel pour une réserve de parc national à Pituamkek ont officiellement débuté en août 2019 lors du lancement d’une étude de faisabilité et de consultations visant à déterminer s’il serait possible de constituer l’île Hog et les dunes Sandhills, à l’Île-du-Prince-Édouard, en réserve de parc national et, le cas échéant, dans quelles conditions le projet pourrait aller de l’avant.

Le 4 juin 2021, les chefs Darlene Bernard et Junior Gould, du Mi’kmaq Epekwitnewaq Kapmnteuow, l’honorable Jonathan Wilkinson, ministre de l’Environnement et du Changement climatique, et ministre responsable de Parcs Canada, et l’honorable Steven Myers, ministre de l’Environnement, de l’Énergie et de l’Action climatique de l’Île-du-Prince-Édouard, ont annoncé le lancement de consultations publiques dans le cadre d’un processus d’étude de faisabilité pour l’établissement d’une réserve de parc national dans la région de Pituamkek à la baie Malpeque (Île-du-Prince-Édouard).

Du 4 juin au 23 juillet 2021, Parcs Canada et L’nuey, organisme représentant les Mi’kmaq de l’Île-du-Prince-Édouard, ont invité les partenaires, les intervenants et le grand public à faire des commentaires sur les aspects clés à envisager en vue de la création d’une réserve de parc national. Un sommaire des résultats des consultations publiques est donné dans le rapport « Ce que nous avons entendu »; il y est évident que la population souhaite vivement protéger la région de Pituamkek.

Le 19 janvier 2022, le gouvernement du Canada et le Mi’kmaq Epekwitnewaq Kapmnteuow a souligné la conclusion réussie de l’étude de faisabilité d’une réserve de parc national dans la région en signant un protocole d’entente qui lançait la négociation d’une entente officielle.

Février 2023, le gouvernement du Canada et le Mi’kmaq Epekwitnewaq Kapmnteuow poursuivent les négociations en vue de l'établissement d'une réserve de parc national à Pituamkek. L'entente d'établissement sera finalisée et signée au cours des prochains mois.

Le 16 avril 2024, le gouvernement du Canada réserve des fonds pour la création et l’opération de Pituamkek.

Le 4 juillet 2024, le gouvernement du Canada et le Mi’kmaq Epekwitnewaq Kapmnteuow ont signé l’entente d’établissement pour créer la réserve de parc national de Pituamkek, le 48e parc national au Canada. La Première Nation de Lennox Island organise une fête communautaire pour marquer l'occasion.

 


Calendrier et prochaines étapes
Voyez où nous en sommes dans nos efforts pour la création de la réserve de parc national Pituamkek.

Date de modification :